Arrêter de souffrir

Comment-arrêter-de-souffrir coach sur Tours, thérapeute sur Tours

Comment arrêter de souffrir inutilement ?

La souffrance , cette chose qu’on éprouve parfois et qui fait mal, à quoi sert-elle ? Comment faire pour arrêter de souffrir ? Dans ce texte nous verrons qu’elle doit nous servir à apprendre de nos erreurs à avancer de notre passé.

La souffrance doit marquer un nouveau départ pour devenir une nouvelle personne…Mais seulement, il faut que vous le compreniez.

Comprendre la souffrance pour arrêter de souffrir :

Comme toutes les choses qui vous font souffrir dans la vie. Votre corps vous parle à sa manière, pour vous faire avancer, vous questionner.
Ce n’est pas pour rien si vous passez votre temps à réfléchir à repenser à la situation. À avoir une boule au ventre. Que vous vous sentez fatigué …
Même si cela vous fait souffrir cela vous sert dans votre reconstruction, à devenir une autre personne, adaptée à cette nouvelle vie qui vous est proposée. 

Vous êtes en train de “travailler”, qui dit travaille, dit effort, dit fatigue… mais il y a toujours un but, une récompense à la fin… 

Lorsque vous passez votre temps à réviser un examen et qu’il en ressort le diplôme que vous attendiez, la souffrance éprouvée par le travail acharné vous amène à la réussite.
De la même manière, la souffrance psychologique pour moi est une forme de travail pour devenir meilleur que vous ne l’étiez, ou dans tous les cas l’occasion de changer quelque chose dans votre vie.
C’est en tout cas, le but et le sens que je lui donne…

Arrêter de souffrir c'est évoluer dans sa vie.

Malheureusement quand tout va bien dans une vie, nous avons très peu de chance de nous remettre en question. A contrario, lorsqu’un événement qui nous fait souffrir psychologiquement arrive, cela veut dire qu‘il est temps de changer quelque chose pour avancer. De plus, votre intérieur va vous le faire ressentir.
La personne que vous êtes à ce moment précis n’est plus adaptée à la vie que vous vivez actuellement. Il faut alors un changement en vous, pour être de nouveau en harmonie avec cette nouvelle vie. 
En quelque sorte, la souffrance nous fait passer par une forme de mutation pour être adapté à la situation qui s’offre à nous aujourd’hui. C’est justement la difficulté de cette mutation, qui va définir votre temps de souffrance.

L’état d’esprit que vous devez avoir est important et c’est certainement cela qu’il faut réussir à comprendre pour ne plus être ennemie, vous, vos ressenties et votre souffrance psychologique.

Les bon choix à faire pour arrêter de souffrir :

Vous savez que c’est mathématique. 

Une séparation, un deuil, un échec… Le temps fera qu’un beau jour vous souffrirez moins. En tout cas, il est certains que vous ne souffrirez plus autant comme au tout début. 

A contrario, ce que le temps ne peut pas faire c’est de vous faire avancer de la bonne manière… Ce choix, c’est vous qui allez le faire consciemment ou non. 
En effet, le choix négatif de rester :

  • dans la culpabilité
  •  rester dans le passé
  • fermé à de nouvelles opportunités
  • dans le déni de la situation

ou  le choix positif de :

  • rompre ce cercle vicieux dans lequel je me trouve et qui entretient mes souffrances.
  • d’avoir appris quelque chose.
  • d’en sortir grandi.
  • d’avancer malgré tout car vous seule est important pour votre vie et votre bien-être.

La difficulté de faire le bon choix :

Bien entendu, parfois faire les bons choix pour éviter de souffrir trop longtemps, n’est pas forcement évident seul et c’est bien là l’utilité d’un professionnel, vous faire découvrir le chemin pour avancer.

Prendre du recul sur sa propre situation est parfois très difficile pour chaque être humain.

C’est comme cette feuille de salade coincée entre les dents qu’on a du mal à découvrir seul, mes séances sont là pour vous la faire découvrir…

Les symptômes de la souffrance, quoi faire :

Souvent j’entends cette phrase : “je ne vais pas consulter, je ne suis pas fou.” 

Mais qui a décrété qu’être dans un moment de faiblesse c’est être fou ? La plupart des personnes pensent à tors, qu’ils vont être jugé.

En réalité, lorsque l’ont souffre, on se pose parfois la question : 

 “Suis-je malade ? “

Parce que justement cette souffrance nous déstabilise, nous fait changer notre comportement habituel. Cela fait peur de devenir quelqu’un d’autre pendant un temps, de se sentir fatigué, faible, irritable, triste… On ne se reconnait plus… on ne sort plus…plus aucune libido… et justement on se retrouve à avoir peur du jugement… Alors on attend que le temps passe, sans faire les démarches qui pourraient tout changer.

Mais vous vous trompez, il n’y a aucune honte à demander de l’aide et être plus faible à un moment de sa vie.
D’ailleurs, ce sera justement cette capacité de reconnaître vos faiblesses et de demander de l’aide qui fera que vous soyez plus fort dans la vie. 
Même les plus grands de ce monde vivent des échecs, font appel à des professionnels.
Tout cela est surement dû à cette société qui nous demande toujours d’être parfait , mais je peux vous assurer que tout cela est une grande illusion. 
En effet, à ma connaissance, personne n’a vécu une vie sans embûche et heureusement. Nous ne serions pas des humains sinon.

Thérapeute, Coach Tours & partout en France Conseiller sentimental thérapie de couples gérer introvertie, confiance et estime de soi angoisse,dépendance affective infidélité jalousie,stress, développement personnel, célibataire,
Amicalement Julien
Thérapeute, coach en développement personnel, conseiller sentimental.
Tours 37000 & partout en France.
Cette chronique vous a plu ? Cliquez sur "Partager" pour en faire profiter. N'hésitez pas à laisser un commentaire et aimez cette page pour nous soutenir :)

Poster un Commentaire

avatar
  Suivre ce message  
Notifier de